aller à la navigation

Martine, Myriam, Ellen, Michel, Christian, Michael, Emily, Helène, Véronique et Super U décembre 23 2011

Infos : , ajouter un commentaire

049-sangha.jpg 23 décembre 2012. Pardonnez moi si j’oublie des noms, car je n’ai pas encore tout comptabilisé….  Bref, MERCI MERCI MERCI de vos cadeaux précieux qui arrivent par surprise dans ma boîte à lettres : hier un chèque de Christian et trois boîtes de crayons de couleur sont venus rejoindre les Petits Princes et les crayons de Martine, d’Hélène et de Myriam, les premières à réagir à mon appel pour les petits princes de Nouakchott.

Il était temps que les mauvaises nouvelles soient enfin remplacées par de bonnes nouvelles. Guy qui connaît l’école de Nouakchott et aide Jean Louis de Pangee, partagera avec les renards cette nouvelle aventure humanitaire. Nous aurons aussi une petite mascotte de voyage : Minette, le chat blanc de Dominique qui a répondu présent quand je cherchai une voiture pour former un convoi… Michel, qui a vécu dans les déserts de l’Afrique pendant plus de vingt ans, va repasser ma voiture sur le pont pour s’assurer que je ferai l’aller retour sans tomber en panne…

Et comme les bonnes nouvelles continuent, j’ai le plaisir de vous dire qu’Abdoul, le représentant des parents d’élèves de l’école primaire de Nouakchott nous attend aussi avec un grand bonheur, et que pour tous les enfants, notre magasin SUPER U de Mirepoix a encore répondu présent en offrant des taille crayons pour que les enfants puissent utiliser leurs crayons de couleur, ceux que chacun de vous m’a envoyés, le plus longtemps possible.

Imaginez que dans quelques semaines, je vous envoie les dessins des petits princes de la Mauritanie. J’ai hâte.

à tous ceux qui soutiennent les projets des renards, joyeux noël, dans un élan de partage et de plus de solidarité… en espérant que cette nouvelle année me permette aussi de repartir en pays dogon, pour apporter à chaque enfant les photos promises et tant de petites surprises…

Le cadeau de Noel des renards est la mise en ligne du nouveau site internet www.christineb.fr MERCI FIONA de TOILE DESIGN !

les petits princes de Mauritanie décembre 20 2011

Infos : , ajouter un commentaire

 le-cireur-de-chaussures-gare-routiere-de-segou.jpg

20 décembre 2011 : le pick up est bâché. Le départ est repoussé au 15 janvier car la personne qui se considérait comme un ami a rompu son contrat, et ne m’accompagnera pas. Je partirai donc derrière un autre véhicule, dont la destination est Bamako. Gaspard et Arthur resteront à Nouakchott, car les enfants nous y attendent pour des moments de partage d’une infinie richesse. Déjà les mots de Salif, le directeur de l’école, nous invitent à tant de poésie, tant de lumières… Les voici :

Chére Chritine

J’etais ravi de lire vos réponses,en fait j’en ai reçu 3.Je vous apprends que tous les é-mails envoyés sont arrivés.

Tout ce que vous pouvez amener sera le bienvenu mais il faut pas vous encombrer.Le voyage est long et j’imagine qu’il fraudra bien vous preparer à d’eventuels aleas.De toutes les façons; meme un crayon fera un heureux.Meme si ce que l ‘on offre est petit,le geste est grand.Et d’autant plus notre école se situe en milieu difficile et toute l’annèe,il faut assister certains enfants.

Vous savez;je me suis amusé à poser des questions aux enfants sur le renard mais quelqu’uns avaient à peine une toute petite idée sur le renard.Il sont plutot famillier au dromadaire.Vivement que vos contes aiguisent leur curiosité.
Bien des choses et à trés bientot.”‘

un immense merci à tous les VRAIS AMIS qui me soutiennent et je rassure ceux qui essayent de me dissuader de partir en Mauritanie. J’irai. Une parole est une parole. Et toujours un immense merci à Jean Louis de ST Hypolite du Fort et à Dominique de Castres pour leur précieux soutien dans l’organisation du voyage des petits princes… (on attend un signe de Gallimard, ….)

J’attendrai que la paix soit revenue à Bandiagara pour retrouver les petits princes du Mali.

Malegoude-Nouakchott décembre 19 2011

Infos : , ajouter un commentaire

tonion.jpg 17 décembre 2011 : menaces d’enlèvements au Mali. Gaspard finira sa course folle du désert à NOUAKCHOTT au milieu des enfants de la Mauritanie. Nous attendrons un peu avant de retrouver les enfants de Tonion.

Les petits princes mauritaniens nous attendent déjà. Alors, si vous avez des cahiers, des feuilles de papier à dessin, des règles, et des volants de badminton, contactez moi : départ prévu le 5 janvier, la voiture chargée de nos petits princes (déjà 40 exemplaires) du matériel scolaire pour une école du bout du monde, un pays où les règles de l’hospitalité sont aussi respectées qu’au Mali.  Gaspard vous invite à découvrir :

http://www.association-pangee.org/

et merci JEAN LOUIS TRABART pour son précieux partenariat dans l’aventure des renards et des petits princes !

et toujours, pour nous soutenir dans cette aventure humanitaire, christineb.fr@gmail.com

Malegoude - Bandiagara décembre 15 2011

Infos : , ajouter un commentaire

les-falaises.jpg “L’accès au Mali par la route depuis la Mauritanie doit se faire par le territoire sénégalais. Il est fortement déconseillé d’emprunter les pistes et routes qui relient Ayoun El Atrous à Nioro, de même qu’il est recommandé de ne pas emprunter l’axe Kankossa-Kayes.

Les autorités françaises rappellent qu’elles déconseillent formellement tout déplacement dans les zones signalées en rouge. Ces zones sont situées à l’est de la ligne reliant Choum - Chinguetti - Tidjikdja - Ayoun el-Atrouss - Bou Steile (voir la carte à la rubrique « Sécurité »). Il est instamment demandé aux Français qui se trouveraient en ce moment dans ces zones, qu’ils y soient résidents ou de passage, de prendre contact avec l’Ambassade afin de les quitter au plus vite. La zone d’exclusion placée sous contrôle militaire au Nord-est du pays (voir Entrée/séjour) où l’armée a, courant mai 2011, été amenée à ouvrir le feu contre des véhicules suspects doit notamment être impérativement évitée.” Infos aux voyageurs Ambassade et Consul de la Mauritanie.

Forcément plus on dit que c’est dangereux, moins j’y crois. De toute façon j’irai là bas : lieu sacré. Mémoire du père disparu trop tôt.

 http://www.idoumou.com

La place du passager est prise. Le pick up se transforme en maison. Bien sûr pas aussi belle que celles des falaises qui m’attendent, et le bonheur de faire découvrir à un ami la bienveillance qui règne en Afrique occidentale. Bien plus qu’en France. La preuve, Abdulahi erre dans les rues de Paris. Mais au fond de lui il sait que quelqu’un l’attend quelque part.

 http://fr.allafrica.com/stories/201112010481.html

Dans les cartons, les Petits Princes fabriquent un château.

Little Princes of Africa décembre 13 2011

Infos : , ajouter un commentaire

flyer-petit-prince.jpg They are waiting for the fox to come back and they are waiting for a new story… They are probably the poorest kids in the world, and they don’t know I will come back, very soon.

Winter has settled on Africa, and the wind is blowing and the air is cold there, but they are still going to school and hopefully one day they got a job and help their family.

Because they are little princes and they love the fox I will be back and my wish is to offer them the most wonderful story we have ever read : LE PETIT PRINCE or THE LITTLE PRINCE Antoine de St EXUPERY wrote a long time ago.

If you like the idea of helping me buy the book, please contact me : christineb.fr@gmail.com

You are probably shopping for Christmas and give 5 euros would be the best thing you could do, because Africa needs your help.

I will be travelling with my own car, spending my own money and meeting the most welcoming people in the world : MALI.

thank you in advance for your kind help, I will send you when back to France the photos of smiling children from Africa.

l’autre vie du mouton décembre 12 2011

Infos : , ajouter un commentaire

billy-3.jpg Voilà, Gaspard a dessiné des moutons. Moi, je suis nulle en dessin : normal, mon institutrice me frappait parce que j’écrivais de la main gauche. Les gauchères, c’est comme les sorcières. Mais au Mali, tout le monde me laissait utiliser ma main gauche : jamais je n’avais été autant aimée, autant respectée.

Donc, j’ai decidé de devenir photographe. Et j’aime photographier les moutons. Et de voyager, pour rencontrer les petits princes de la vie. Ceux dont personne ne parle dans les journaux.

Je prépare les cartons, j’oublie les sponsors, je compte les petits princes et je loue Antoine de ST EXUPERY. Inch Allah, je reverrai Chaka qui m’envoit ses beaux textes de Bamako, pour accompagner mes photos, je reverrai le Niger à Segou, et j’apporterai à Ende du matériel scolaire, un frigo à Domo…

Aujourd’hui je remercie quatre personnes, qui vont encore renforcer mes liens avec le Mali… et me donnent des forces pour aller plus loin, et plus haut, dans ce partage de la vie. Allez voir les oeuvres accomplies et les projets :

www.afd.fr

jardinmali.free.fr

et toi Aurelien, de Toulouse

ET TOI CHAKA de Bamako

INICE, DOROU PO, merci à tous, car le mois de janvier n’est pas loin.

Que faites vous pour Noel décembre 12 2011

Infos : , ajouter un commentaire

le-petit-prince-pour-lafrique.jpg   Et si on recommençait ? Cette fois, ce ne serait pas pour des boeufs, mais pour des livres…

Dans les écoles du Mali, les enfants apprennent tous le français. En fin de scolarité, les enfants parlent couramment notre langue. Pourtant, la France a cessé toute relation diplomatique avec le Mali…

Donc, si on recommençait ? Gaspard, qui a apprivoisé plein d’enfants, reprend la route du Mali en janvier prochain. La voiture sera chargée de livres : des livres magiques, des Petit Prince d’Antoine de St EXUPERY…

Quelques amis se sont déjà mobilisés pour nous envoyer des cartons de livres (et de crayons de couleur, pour dessiner des moutons).

Le chemin est long depuis Malegoude (Maligood) : je n’ai pas totalisé les kilomètres, à vol d’oiseau il y a 3549 km de Toulouse à Bamako mais quand on aime on ne compte pas…  il y aura donc énormément d’écoles et de petits princes au bord de la route…

En attendant le départ prévu début janvier, je vais faire mes cartons : il reste de la place pour des Petit Prince,  je serais heureuse de pouvoir faire un petit cadeau au maximum d’enfants…

N’ayant pas trouvé de sponsor, je refais appel à la plus grande solidarité de ces fêtes de fin d’année… Peut-être vos enfants seront ils heureux de savoir qu’un petit garçon ou qu’une petite fille africaine lit aussi Le Petit Prince, et dessine des moutons de l’autre côté de la Mediterranée et au milieu du Sahara ?

Bien sûr, il y aura des images, et des histoires à mon retour !

Et toujours, une place de passager libre, mais si personne ne m’accompagne, les renards, eux, seront heureux de ne pas être planqués dans un sac en cabine d’avion…

Merci, merci à tous, au nom de tous les enfants auxquels je ferai ce petit cadeau…

Vous pouvez m’envoyer vos dons ou un livre, ou deux, ou autant que vous voudrez, les crayons de couleur seront les bienvenus, MAIS PAS LE PLASTIQUE !!!! Je n’emporterai aucun emballage en plastique avec moi.

dorou po ! Inice ! Merci ! J’en profite pour remercier chaleureusement Xavier Zimbardo, directeur du festival de photo sociale de Sarcelles, Mr Henri NAYROU, Martine et Helene pour leur générosité, la librairie des couverts de Mirepoix pour son soutien,et bientôt vous !

christine bergougnous, l’etoile bleue,09500 MALEGOUDE, christineb.fr@gmail.com

Je cherche désespérément un sponsor !!! Peut être les Editions GALLIMARD seront elles interpellées par mon projet ? A moins qu’on ne me colle un procès pour action humanitaire illégitime (oui, oui, ça arrive !) ???

Pas de panique, on dit en Afrique.

Gaspard, lui, s’entraîne à dessiner des moutons… et moi je compte mes sous, car un voyage ça coûte cher (mais que dis-je quand on aime on ne compte pas…)

On ne voit bien qu’avec le coeur décembre 10 2011

Infos : , ajouter un commentaire

tonion-lecole.jpg A Tonion, les enfants m’attendent. Ils attendent le retour de Gaspard. A Tonion, les enfants n’ont rien. Quand ils ne sont pas dans les champs à travailler avec leurs parents, ou à garder les chèvres, ils partent pieds nus à l’école. Parfois ils n’ont pas de repas pour midi.

Tonion est un tout petit village dogon, loin des falaises, ignorés des ONG. Pourtant, on y a construit une école, où trois instituteurs sont des contractuels et touchent un salaire, mais où trois autres instituteurs ne sont pas contractuels, et dont les revenus dépendent des cotisations des enfants…..

Je leur ai dit, je reviendrai vous voir, nous ferons un livre ensemble, avec vos histoires et vos dessins. Mais les enfants n’ont ni crayon de couleur, ni feuille de dessin. Quand ils dessinent, c’est sur leur cahier. Ils n’ont qu’un stylo.

Je repars au Mali en janvier prochain. Je n’aurai pas les moyens de financer mon voyage et l’achat de crayons. J’ai choisi de financer mon voyage, je remplis ma voiture des livres que je possède, de vélos et de vêtements, mais je fais appel à toute votre générosité pour offrir à ces enfants des crayons et du papier, et le plus grand voeu que je formule est de pouvoir leur offrir aussi des exemplaires du PETIT PRINCE d’Antoine de St EXUPERY.

Car on ne voit bien qu’avec le coeur, l’essentiel est invisible aux yeux.

Je sollicite particulièrement la maison d’édition GALLIMARD pour son précieux soutien, j’en serais honorée.

mais quand est une inconnue et domiciliée en Ariège (ah, le courage, le même courage qu’en pays dogon…) il n’y a que l’espoir qui fait vivre. Mais, qui disait que la persévérance mène à la victoire ???

un immense merci à tous ceux qui réagiront à cet article, à cet appel à la solidarité pour tous les enfants du monde.

christine 06 84 34 57 49 - christineb.fr@gmail.com

une nouvelle ère commence décembre 9 2011

Infos : , ajouter un commentaire

invitations.jpg

Pendant que l’automne s’achève tout doucement, que les manipulateurs du monde tentent de nous anéantir peu à peu, une nouvelle ère commence. Elle s’est enveloppée de silences mais ils sont si colorés que rien ne peut nous empêcher d’avancer.

Si vous voulez voir les choses autrement, c’est au monde qu’il faut s’adresser.

Bientôt un nouveau site en ligne. En attendant, si vous voulez agir ou savoir, voir et partager,  vous pouvez me contacter par email : christineb.fr@gmail.com

Briser la loi décembre 3 2011

Infos : , ajouter un commentaire

Briser la loi du silence, briser la glace qui enveloppe nos dirigeants. Briser le coeur des gens et le remplir d’amour.

segou-sevare.jpg Jusqu’au 8 janvier la Comédie Française joue LE PETIT PRINCE d’Antoine de Saint Exupéry.

Herman Dune chante Tell me something I don’t know.

Je donne à qui en veut les livres d’Oliver FOLLMI. Je les distribue. Les gens disent, que c’est beau. S’ils savaient.

Je n’aime pas le mensonge. Mais la photographie EST UN MENSONGE.

C’est ce qu’on dit, dans les écoles de photo. Je me suis enfuie d’une école de photo, car je n’aime pas le mensonge. Au Mali, des enfants attendent le retour de Gaspard, qui leur a promis des images. Au Mali, les enfants n’ont pas de livre d’images. Le plus beau des livres, c’est ce qu’ils ont dans leur regard.

J’aimerais pouvoir retourner au Mali et offrir les images promises. En aurai-je les moyens.

Le photographe, en France, comme les enfants du Mali, ne vit que d’espoir.

2012 n’est pas loin, et si un regard pouvait changer le monde ?


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 106 articles | blog Gratuit | Abus?